La rapa das bestas - Espagne

La légende - Les habitants de Sabucedo maintiennent une croyance communautaire. Suite à la grande peste qui aurait dévasté la région, deux sœurs offrirent à San Lorenzo, le saint patron de la paroisse, deux chevaux de leurs biens, si la contagion était contenue. Libérés dans les montagnes avoisinantes, les hordes « sauvages » se développèrent. Depuis plus de 500 ans, au corps à corps, les animaux capturés reçoivent des soins, en échange de leurs crins. http://rapadasbestas.gal/a-rapa/

Avant la fête
Dans le Curro, l'entrée des danseurs traditionnels se prépare.
Clic pour en voir plus ▶︎▶︎▶︎
Dans la montagne
L’esprit d’équipe et la solidarité seront nécessaires pour former une chaine humaine. Elle permettra de canaliser les chevaux sauvages dévalant au grand galop les flancs de la montagne. Grand privilège, dès le premier jour, une invitation inattendue. Participer à la première traque. Nos postes, espacés de 3 ou 4 mètres, nous sont assignés dans le cordon à grand renfort de gestes, balayant ainsi la barrière du langage. Il faudra plus de cinq heures et quatre tentatives pour arriver à déjouer le malicieux étalon. La joie éclate et pulvérise la barrière de la langue. Nous avons réussi. Une expérience humaine inoubliable
Clic pour en voir davantage ▶︎▶︎▶︎
Dans le "curro"
Le temps fort de la manifestation, face à ces chevaux sauvages l'esprit d'équipe permet de maitriser les animaux dans un combat singulier, au corps à corps. Il y aura plus de blessé du côté des hommes…
Clic ici pour en voir plus ▶︎▶︎▶︎
Back to Top